——–HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION DES CADETS DE SAINT-MICHEL

11 juin 1914 – n° 167 : Cadets de Saint Michel .5 rue du Portail lmbert,
« Gymnastique, tir, sports… »
Tel est l’acte de naissance officiel des Cadets publié par le JO du 19 juin 1914

——————————————————————————————– Mais en réalité, le club vit le jour en 1912, sur l’initiative de l’abbé Octave Dugot, alors vicaire à Saint Michel des Lions. Son propos était de rassembler les énergies des jeunes garçons du quartier qui bien souvent, après le catéchisme, usaient leurs fonds de culottes sur les lions de l’église.Il créa le chant des Cadets de Saint-Michel. L’association qui n’avait pas encore de local propre avait son siège 5 rue du Portail lmbert. La cotisation s’élevait à la somme de 1 franc, mais c’était un franc…or

Le premier moniteur fut Monsieur Béchade qui partageait ses loisirs entre La Martiale et les Cadets. Pendant de nombreuses années, les entraînements se déroulèrent dans un local situé avenue du Midi, et prêté par Mr Alexandre Maupetit fondateur de la chocolaterie Saint Martial.

Après la douloureuse époque de la grande guerre, les Cadets participent avec brio à de nombreux concours organisés sous l’égide de la Fédération Gymnique des Patronages de France.En 1923 au concours international de Paris sur le Champs de Mars, en 1924 à Tours et en 1925 à Cholet Léon Moreau devient champion de France. Ce fut cette même année que les Cadets firent démarrer le basket à Limoges.

En 1926 Pierre Charbonnier devient moniteur et en 1927 à Rouen Léon Moreau est champion de France pour la deuxième fois. Les Cadets participant aussi aux concours régionaux, fêtes et manifestations de la région. En 1930 ils sont sollicités pour animer la fête de l’arrivée cycliste Paris-Limoges qui vit la victoire d’Antonin Magne.

La société n’avait ni local, ni terrain. Madame Brigueil propriétaire d’un vaste terrain sis rue Ventenat conçut le projet de le donner personnellement à l’abbé Dugot. Quittant Limoges en 1931, celui-ci transmettait ses droits à l’abbé Charles Latrille. Ce dernier vendit le terrain le 22 décembre 1938 à l’association des « Cadets de Saint Michel » représentée par son Président le Capitaine Brugier. C’était un beau cadeau de Noël.

… Jusqu’en 1939 se succèdent concours, fêtes, représentations théâtrales.

En 1942, le terrain de la rue Ventenat est réquisitionné et les Cadets s’entraînent alors sur un terrain rue de Liège et dans la cour du petit Lycée, aujourd’hui école du Présidial où ils ont transporté les panneaux de basket. A la Libération, les activités reprennent rue Ventenat. Le patro est devenu le point de ralliement des enfante du quartier. Les concours avaient recommencé ; les Cadets participent à ceux d’Aix et de Paris en 1946.

En 1947, l’abbé Philippe suggéra, à la demande de nombreuses filles, de fonder les Cadettes de Saint Michel. Mlle Marie.Thérèse Massaloux était élue vice-Présidente en 1948. Les Cadettes désiraient faire du basket à l’exemple des garçons, elles étaient entraînées par Martial Duvalet. Pendant l’été 1947, l’abbé Philippe est remplacé par l’abbé Papon.

Le matériel étant rare et cher, et le Cirque Théâtre allant être démoli. l’abbé Papon négocia l’achat du tapis brosse qui recouvrait la piste du cirque. La grande salle qui venait d’étre achevée grâce aux dommages de guerre reçut donc les tapis… et toutes les puces de Limoges avec…

Cependant il est difficile de tout concilier, il y eut quelques tiraillements entre basket, tennis de table, gymnastique et théâtre, et en 1950 Cadets et Cadettes se consacrèrent à la seule gymnastique. Les entraînements des Cadettes se déroulaient dans la salle des fêtes de Fénelon, pour tout matériel elles ne possédaient qu’une poutre en chêne massif. Chaque année, lors des concours, les Cadettes se ralliaient au petit chapeau anglais de Mlle Massaloux, « la Miss »

Au début des années 90, sous l’impulsion de Jean-Pierre Werner, alors président, est construite la nouvelle salle, indispensable pour accueillir les 300 jeunes, filIes et garçons, de l’association.

Aujourd’hui, Mireille Potapoff succédant à Patrick Saumon comme Présidente, poursuit le bût de l’association… et Organise en 2003, avec 150 Bénévoles, le Championnat de FRANCE – F.S.C.F. de gymnastique Féminine à LIMOGES.

L’objectif des Cadets et Cadettes de Saint Michel étant que chacune et chacun trouve sa place au sein du club quel que soit son talent et son niveau technique.